De jolies pousses sans lever le pouce

terrarium-de-plantes-idees-diy-deco

Terrarium de plantes : les plus jolis à acheter et le DIY pour en fabriquer

Vous aimeriez donner du peps à votre déco avec quelques touches végétales stylées. Mais force est de constater que vous n’avez pas la main verte. Trop ou pas assez, vous ne savez jamais quand arroser et vous regardez dépérir tout ce que vous tentez de faire pousser. Il existe une solution faite sur mesure pour vous : les terrariums !

Comment ça marche ? Comment le choisir ? Où acheter les plus jolis terrariums ou bien les ingrédients pour le fabriquer soi-même ? On vous dit tout pour vous lancer.

Un jardin sous cloche pour des plantes d’intérieur déco, increvables et sans arrosage

Un mini jardin d’intérieur sans entretien : l’idéal si on n’a pas la main verte

Le terrarium est une composition végétale placée dans un bocal transparent. Ce contenant transparent offre aux plantes un environnement idéalement chaud et humide et leur permet de s’épanouir en totale autonomie.

Résultat : un joli mini jardin sans entretien. A l’intérieur du bocal, les plantes récupèrent d’elles-mêmes l’eau qu’elles dégagent… ce qui vous dispense de la corvée d’arrosage !

De jolis terrariums pour une touche végétale hyper tendance

terrarium-idee-mini-jardin-deco

 

terrarium-ferme-humide-ecosysteme

 

terrarium-ouvert-sec-cactus-et-succulentes

 

diy-terrarium-suspendu-recup

La vidéo pour tout comprendre au fonctionnement de l’écosystème du terrarium :

Où acheter un joli terrarium de plantes ?

Acheter un terrarium complet et livré tout prêt

Acheter un Kit pour terrarium avec tous les ingrédients

Quel bocal choisir selon le type de plantes ? Les différences entre terrarium ouvert et fermé.

Ne vous fiez pas aux articles et aux photos trompeuses qui circulent sur Internet. Si vous voulez que votre terrarium fonctionne bien et dure éternellement alors faites les bonnes associations.

Un bocal fermé génère pour la plante une chaleur et une humidité très élevée qui frise les 100%. D’après vous, ce genre d’environnement est-il plus adapté à une plante tropicale ou à un cactus ? Voilà, vous avez compris le concept.

Un bocal fermé pour un terrarium humide avec des plantes tropicales

On crée un terrarium humide avec un bocal fermé et l’idéal est donc d’y placer des végétaux qui ont besoin de beaucoup d’eau et de chaleur pour s’épanouir comme les fougères, les carnivores, les plantes tropicales et de marécage.

Niveau arrosage : Ce terrarium fonctionne en circuit fermé et ne nécessite qu’1 seul arrosage par an

Un bocal ouvert pour un terrarium sec avec cactus et succulentes

Si vous souhaitez faire une composition avec des cactées et des plantes grasses à l’inverse, optez pour un terrarium sec dans un bocal largement ouvert afin de leur offrir le milieu aride qui leur convient. Préférez aussi un contenant avec des parois basses qui laissent circuler l’air.

Niveau arrosage : pour reproduire un milieu désertique approprié, 1 seule cuillère à café d’eau par mois suffit pour un terrarium ouvert

Le bocal idéal

Une fois déterminé le type de terrarium ouvert ou fermé, vous pouvez vous permettre beaucoup de fantaisie dans le choix de la forme du bocal : aquarium, verre, vase, boule, cloche, cafetière, pot de confiture, bonbonne, bouteille… laissez s’exprimer vos envies et votre créativité !

Respectez juste ces quelques contraintes :

  • Un contenant transparent pour laisser passer la lumière et permettre la photosynthèse des plantes (verre, plexiglas…)
  • Imperméable pour garder l’humidité à l’intérieur
  • Avec une ouverture assez large pour y installer les éléments

Où acheter un joli bocal, vase ou cloche en verre pour son terrarium

DIY : Comment fabriquer un terrarium pour plantes humides à la maison

Le DIY simple et efficace avec peu de matériel

  1. Choisissez un bocal transparent qui ferme et nettoyez-le
  2. Prenez du terreau, idéalement adapté pour les plantes humides (type terreau à fleur additionné de tourbe, perlite ou vermiculite) et humidifiez-le
  3. Remplir le fond du bocal avec le terreau jusqu’à ¼ de sa hauteur. Pour éviter d’en mettre sur les parois, vous pouvez vous aider d’un entonnoir (ou simplement d’un morceau de carton roulé sur lui-même)
  4. Retirez la 1ère plante de son pot et dégagez délicatement la terre autour de ses racines
  5. Creusez-un trou dans le terreau et placez-y la 1ère plante. Faites de même pour les plantes suivantes en faisant attention de ne pas trop les serrer
  6. Rajoutez si besoin un peu de terreau pour combler les trous et les espaces entre les végétaux jusqu’à 1/3 de la hauteur. Vaporisez délicatement un peu d’eau pour tasser le terreau
  7. Décorez avec de la mousse, galets, rochers, écorces ou branches propres
  8. Placez le terrarium près d’une fenêtre mais sans rayon du soleil direct pour éviter une surchauffe. Si de la condensation se forme sur les parois, laissez le terrarium ouvert quelques jours pour laisser s’évaporer le surplus d’eau puis refermez… et laissez dame nature opérer !

Le tuto vidéo avec un rendu esthétique plus élaboré

DIY : Comment fabriquer un terrarium sec pour cactus et plantes grasses à la maison

Le DIY simple et efficace avec peu de matériel

  1. Choisissez un bocal à bords bas largement ouvert
  2. Disposez au fond une couche de pouzzolane, de graviers (lavés) ou de billes d’argiles qui draineront l’eau mais aussi feront très joli
  3. Placez au-dessus un morceau de tissu qui laissera passer l’eau mais pas le terreau (feutre de jardin, morceau de gaze ou de moustiquaire, tissu synthétique…). De la mousse propre peut aussi faire l’affaire.
  4. Mettez ensuite une bonne couche de terreau pour cactées (ou un mélange de terreau standard mélangé à 50% avec du sable propre) que vous aurez légèrement humidifié.
  5. Dépotez les plantes et dégagez délicatement la terre de leurs racines
  6. Creusez des trous dans le terreau et positionnez les plantes harmonieusement sans trop les serrer
  7. Rajoutez si besoin un peu de terreau pour combler les trous et les espaces entre les végétaux. Arrosez légèrement le terreau (pas les plantes)
  8. Décorez avec du gravier, de la mousse, galets, rochers, écorces ou branches propres
  9. Placez le terrarium près d’une fenêtre mais sans rayon du soleil direct pour éviter une surchauffe.

Le tuto vidéo pour un terrarium sec avec un rendu esthétique élaboré

Quelles plantes choisir pour mettre dans le bocal de son terrarium ?

Les plantes que vous choisirez doivent absolument conserver une petite taille, avoir une croissance lente, et se contenter d’une faible dose de terreau et surtout elles doivent être adaptées aux conditions d’humidité de votre terrarium donc :

Variétés recommandées dans un terrarium fermé : des plantes humides

Optez pour :

  • des mousses,
  • des fougères (Davallia, asplénium, capillaire, Pellaea rotundifolia, corne de cerf),
  • des épiphytes (orchidées miniatures comme le tillandsias),
  • des carnivores (Drosera, Sarracenia, Pinguicula, Nepenthes),
  • des Phlebodium,
  • des Ficus (Pumila),
  • des sélaginelles,
  • du lierre anglais, du Fittonia, du philodendron…

Variétés recommandées dans un terrarium ouvert : des plantes sèches

Mieux encore que les classiques cactus, optez pour des plantes grasses, aussi appelées succulentes, qui nécessitent peu d’eau :

  • Echeveria
  • Haworthia
  • Crassula
  • Aloé Véra
  • Sanseviera
  • Ceropegia woodii
  • Gasteria
  • Sedum…

Où acheter les plantes, le terreau, les cailloux, et la mousse pour faire le terrarium ?

Aah, semer… c’est ce qu’il y a de plus beau !!

a-lire-aussi

    Si vous aimez fabriquer vous même de la déco, cuisiner et recycler les objets, découvrez nos autres articles et tutos DIY