Cool and the Clim

CHOISIR SON CLIMATISEUR

Comment choisir un climatiseur sans se tromper ?

Si la température s’envole, et que vous avez l’impression d’entrer en ébullition dans votre propre maison, courrez vous équiper d’une climatisation.

Le climatiseur mobile est en effet votre meilleur allié pour traverser l’été en gardant la tête froide. Non seulement il fait baisser la température, mais il permet aussi de débarrasser l’air de son humidité et de le filtrer.

Mais comme en amour… encore faut-il choisir le bon ! Celui qui vous comprend, et se plie en 4 pour vous. On vous a donc concocté un petit décryptage du sujet pour trouver chaussure à votre pied.

Les critères de choix et les questions à se poser avant d’acheter un climatiseur :

1) Vous avez chaud comment ?

> Climatiseur mobile pour les coups de chaud occasionnels

Celui qu’on appelle monobloc est vraiment simple d’utilisation et sans contrainte d’installation. Il suffit de le brancher sur une prise à proximité d’une fenêtre pour lui permettre d’évacuer toute la chaleur de votre appartement. Monté sur roulette, c’est le climatiseur “toutou” : il vous suit sans broncher dans toute la maison. Branchez-le dans le salon pour la journée, et dans la chambre pour la nuit, il dit toujours OUI.

> Climatiseur fixe pour la surchauffe chronique

Comme la célèbre banane, le climatiseur Split se coupe en deux pour mieux vous rafraîchir. Une partie dans l’habitat et une partie dehors. Plus coûteux à l’achat que le monobloc, il se révèle néanmoins une bonne solution si vous avez besoin de refroidir de grands volumes (pièces de plus de 50m2), et que vous êtes sensible au bruit et à la consommation d’énergie.

> Climatiseur réversible pour les chauds et froids

Certains climatiseurs savent retourner leur veste pour souffler le chaud et le froid au bon moment. Quand les frimas de l’hiver succèdent aux grandes chaleurs, ils se transforment alors en chauffage pour réchauffer l’ambiance.

2) Comment comparer les performances des climatiseurs ?

> Décrypter l’étiquette des climatisations

Tout est marqué dessus mais ses appellations énigmatiques ne sont pas forcément claires pour autant, alors voici comment bien la lire pour mieux choisir :

  • Économies d’énergie : Pour ne pas plomber votre facture d’électricité, choisissez un appareil qui affiche une classe énergie économe comme un A++
  • Performance pour refroidir : Le SEER indique le rendement de l’appareil en mode rafraîchissement c’est à dire sa capacité à refroidir rapportée à sa consommation d’électricité. Plus ce chiffre est grand, plus le climatiseur sera performant.
  • Performance pour chauffer : Si vous optez pour un climatiseur mobile réversible, il vous faudra aussi jeter un œil au SCOP, le rendement de l’appareil mais en mode chauffage cette fois.
  • Silence : Les décibels (dB) indiquent le niveau sonore de l’appareil : pour le climatiseur le plus silencieux, choisissez l’appareil avec le plus petit nombre de dB.
  • Puissance de refroidissement : Choisissez un appareil en adéquation avec votre besoin. Pour cela, sortez votre calculette : de base comptez 100 Watts par m2, et pondérez ensuite le résultat en fonction de votre situation. Ajoutez ainsi 400W si l’habitat est orienté au sud et 100W de plus par personne dans la maison.

Tout cela ne vous fait ni chaud ni froid ? C’est que vous avez fait le bon choix !